Suite à de nombreuses sollicitations de la part nos lecteurs à propos d ‘un article paru ce mardi 9/11/2021, nous tenions à investiguer davantage afin de vous livrer tous les secrets de fabrication de cette fameuse pâte. C’est désormais chose faite ! Cette enquête réunissant la crème des experts locaux et longue de plusieurs heures – cela peut sembler peu mais non – nous livre un verdict des plus saisissant ! En effet, compte tenu de la conjoncture actuelle et de l’impact non négligeable de la crise de la banane (certes, non comparable à 2009) sur les finances des foyers rochefortois (déjà fort fragilisés par la vague de vols de noix qui a sévi durant tout l’automne 2021*), un retour aux sources et à un fait-maison décomplexé semble s’opérer. Cette nouvelle cuisine disruptive et enjouée s’affranchit des codes et fait fi des carcans « AFSCAsiens » d’où le flou régnant autours de certaines recettes. Ce n’est qu’une fois digérée que cette information nous permet d’explorer des recoins de réflexions jusque là délaissés. L’esprit s’ouvre alors à une panoplie d’associations souvent jugées farfelues et les considère dorénavant en tant que tel. Sous cette nouvelle impulsion, nos experts – jusque là fort taciturnes – se sont révélés plus loquaces et au fil du débat, certes parfois houleux, un consensus est tombé. Fumée blanche fut lâchée et c’est face à une foule digne des plus grands soirs que notre porte-parole national – Dirk Frimout – a pu prononcé les mots tant attendus !

« Mes chers concitoyens, l’heure est à la fête ! Car aujourd’hui, Mercredi dix novembre deux-mille-vingt-et-un, j’ai le l’immense honneur de vous annoncer que ce pot de pâte à tartiner contient ENTRE AUTRES du caramel, du beurre salé et du chocolat ! » Dirk s’en est alors allé d’une envolée lyrique dont lui seul a le secret « C’est un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour l’humanité ! »

Au sein de la rédaction, les réactions ne sont pas faites attendre et les plus audacieux militent désormais pour une AOP « Pâte à tartiner mystère au Chocolat, caramel beurre salé ». Gageons qu’une telle demande a très peu de chance d’aboutir mais a au moins le mérite de rendre ses lettres de noblesse au petit déjeuner et au 4h.

*L’enquête est toujours en cours mais tout porte à croire que les suspects, au nombre de 3, seraient de petite taille et agiles. Une source sûre – qui souhaite rester anonyme – nous affirme avoir entraperçu des rongeurs ressemblant à s’y m’éprendre à des écureuils arpenter le chemin du noyer à moult reprises.